Le règlement sur la facturation électronique en Espagne

25 septembre 2023 | Facturation électronique

Dans le monde en constante évolution de la facturation électronique, les règles qui la régissent évoluent elles aussi constamment. Pour toute entreprise, il est essentiel de se tenir au courant de la législation fiscale. Afin de vous y aider, nous vous proposons dans les lignes qui suivent d'examiner de plus près ce que comprend la réglementation espagnole en matière de facturation électronique. la réglementation espagnole en matière de facturation électronique et ce qu'elle pourrait devenir dans un avenir proche. Nous découvrirons qui est obligé de passer à la facturation électronique et nous analyserons la situation actuelle et future dans le pays. Nous explorerons également les implications pour ceux qui n'adhèrent pas à la réglementation. Enfin, nous mettrons en évidence les clés pour survivre dans ce nouveau paradigme fiscal.

Quelle loi régit les factures en Espagne ?

Actuellement, la réglementation relative aux factures électroniques en Espagne repose principalement sur deux règles :

- Loi 10/2010 du 28 avril, sur la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme, qui établit l'obligation de conserver les factures et les documents connexes pendant une période de 10 ans.
- Décret royal 1619/2012, du 30 novembre, approuve le règlement technique de facturation qui régit les obligations de toutes les entreprises espagnoles.

Toutefois, une nouvelle réglementation en matière de facturation devrait être approuvée en Espagne d'ici 2023 ou 2024.

Précisément, ce règlement technique sur la facturation électronique actuellement en vigueur est basé sur la réglementation européenne. Il définit les exigences et les spécifications techniques auxquelles les factures électroniques doivent répondre pour être valables à des fins fiscales en Espagne. Ces exigences couvrent les aspects suivants :

- La signature électronique
- Le format de fichier
- Les modalités de transmission
- La conservation des factures électroniques

D'une part, il faut tenir compte du fait que le règlement sur la facturation est également composé de plusieurs dispositions légales. D'autre part, les règlements peuvent changer au fil du temps. C'est pourquoi il est toujours essentiel d'être au courant des dernières mises à jour législatives relatives à la facturation électronique.

Qui sera obligé de passer à la facturation électronique en 2023 ?

En effet, en raison de l'importance croissante du monde en ligne, on accorde de plus en plus d'attention à tous les aspects juridiques qui peuvent se présenter dans ce nouveau scénario numérique. Y compris en ce qui concerne la facturation électronique, bien entendu.

De même, malgré les multiples changements qui ont eu lieu (et ceux qui auront lieu à l'ère de la transformation numérique des entreprises), il existe déjà une réglementation sur la facture en ligne. Non seulement, elle cherche à la promouvoir et à la mettre en œuvre dans le monde de l'entreprise.

En ce sens, selon le règlement actuel sur la facturation en ligne, tout indique qu'en 2023 et en 2024, en Espagne, l'obligation de facturer par voie électronique sera étendue et touchera un groupe plus large de contribuables.

Selon la législation en vigueur, ils sont actuellement obligés de facturer électroniquement en Espagne : 

  1. Les grandes entreprises : Les organisations dont le chiffre d'affaires annuel est supérieur à 6 millions d'euros sont tenues d'émettre des factures électroniques. Elles y sont obligées depuis 2015.
  2. Entreprises travaillant avec l'administration publique : Les entreprises qui contractent d'une manière ou d'une autre avec le secteur public sont soumises à l'obligation de facturer électroniquement, également depuis 2015. Les entreprises qui travaillent avec le secteur public sont soumises à l'obligation de facturer électroniquement, également depuis 2015. également depuis 2015. De plus, cette obligation est indépendante de leur taille.
  3. Les fournisseurs du secteur public : Toutes les organisations qui sont liées au secteur public d'une autre manière doivent également émettre des factures électroniques.
  4. Entreprises relevant du régime de groupe TVA : Les entreprises qui font partie d'un groupe TVA doivent facturer par voie électronique à partir de 2018.
  5. Organisations opérant dans le domaine de la Fourniture immédiate d'informations (SII) : Ce régime est obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d'affaires annuel dépasse 6 millions d'euros.

Toutefois, nous insistons sur le fait que les obligations fiscales peuvent changer au fil du temps en raison des mises à jour réglementaires. C'est pourquoi il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal au sujet de votre situation et de vous tenir au courant des dernières réglementations. de consulter un conseiller fiscal au sujet de votre situation et de vous tenir au courant des dernières réglementations afin de vous assurer que vous êtes en conformité.Il convient également de se tenir au courant des dernières réglementations afin de s'assurer que l'on est en conformité avec les exigences en vigueur.

Quelle est la situation actuelle de la facturation électronique en Espagne ?

Sur la base de ces obligationsla facturation électronique en Espagne a réussi à s'imposer.. Cependant, elle est en constante évolution, notamment en raison de la promotion de la facturation électronique par les administrations. En outre, ce n'est pas seulement parce que c'est une obligation non seulement parce qu'il s'agit d'une obligation, mais aussi en raison de ses avantages. Elle gagne d'ailleurs rapidement du terrain dans de nombreuses industries et secteurs.

La plupart des grandes entreprises et celles du secteur public utilisaient déjà la facturation électronique avant qu'elle ne devienne obligatoire avec le SII. La plupart des grandes entreprises et celles du secteur public utilisaient déjà la facturation électronique avant qu'elle ne devienne obligatoire avec le SII. (bien que l'officialisation de ce point ait été retardée). En outre, de nombreuses petites entreprises ont volontairement opté pour la facturation électronique, En outre, de nombreuses petites entreprises ont volontairement opté pour la facturation électronique, en raison des avantages qu'elle présente en termes d'efficacité. en raison de ses avantages en termes d'efficacité et de réduction des coûts.

De son côté, le gouvernement a récemment mis en œuvre des mesures visant à promouvoir l'adoption de la facturation électronique, le gouvernement a récemment mis en œuvre des mesures visant à promouvoir l'adoption de la facturation électronique. Par exemple, la simplification des procédures, l'interopérabilité entre les systèmes et d'autres innovations telles que celles décrites dans la loi dite "Crea y Crece". Les innovations telles que celles décrites dans la loi dite "Crea y Crece". En outre, des délais ont été fixés pour son utilisation dans différents secteurs et pour différents types d'entreprises, comme indiqué ci-dessus.

Et que se passera-t-il pour ceux qui n'adhèrent pas au règlement sur la facturation électronique ?

Tout cet élan en faveur de la facturation électronique en Espagne peut être extrapolé au reste de l'Europe et aux principales puissances mondiales. L'Espagne peut être extrapolée au reste de l'Europe et aux principales puissances mondiales.. En fait, il s'agit d'un phénomène qui semble irréversible, de sorte qu'une adaptation sera nécessaire pour tout type d'organisation.

À cet égard, vous devez savoir que le non-respect de la réglementation en vigueur en matière de facturation électronique a déjà des conséquences. En Espagne, par exemple, cela peut entraîner diverses sanctions, en fonction de la situation spécifique de chaque entreprise. Parmi les plus probables, citons

Sanctions financières

Les entreprises qui ne respectent pas les obligations en matière de facturation électronique s'exposent à des sanctions financières imposées par les autorités fiscales. des pénalités financières imposées par les autorités fiscales.. Ces amendes varient en fonction de la gravité de l'infraction et de la facturation concernée.

Invalidité des factures

Si l'une de vos factures n'est pas conforme aux exigences en matière de facturation électronique établies par la réglementation, elle peut être considérée comme invalide d'un point de vue fiscal. Cela peut entraîner des problèmes lors de la déduction de la TVA ou d'autres taxes, ce qui augmenterait la charge fiscale de votre entreprise.Ce qui augmenterait la charge fiscale de votre entreprise.

Difficultés dans les transactions commerciales

Le non-respect de la réglementation sur la facturation électronique pourrait limiter la capacité de votre entreprise à faire des affaires avec d'autres entreprises qui exigent la facturation électronique. peut limiter la capacité de votre entreprise à faire des affaires avec d'autres entreprises qui exigent des factures électroniques dans le cadre de leur politique commerciale. La facturation électronique fait partie de leur politique commerciale. Cela vous limitera donc dans la partie commerciale de votre activité.

Rupture de contrats avec l'administration publique

Si vous avez des contrats avec l'administration publique et que vous ne vous conformez pas aux obligations de facturation électronique qui vous seront imposées, vous pourriez être en infraction avec ces contrats. Vous pourriez alors être confronté à un certain nombre de conséquences juridiques et financières.

Pour éviter tous ces problèmes, il est essentiel que vous de vous tenir au courant des dernières mises à jour juridiques et de respecter les obligations en matière de facturation électronique afin d'éviter les problèmes juridiques et financiers. Les obligations de facturation électronique permettent d'éviter les problèmes juridiques et financiers.

Points clés du règlement pour lesquels easyap peut vous aider

En résumé, pour se conformer à la réglementation sur la facturation électronique en Espagne, il y a plusieurs points importants à garder à l'esprit. En outre, le logiciel easyap est un outil précieux pour vous accompagner dans ce processus, Le logiciel easyap est un outil précieux pour vous accompagner dans ce processus. Le logiciel easyap est un outil précieux pour vous accompagner dans ce processus. Nous expliquons ici ces points clés et comment easyap peut vous aider :

  1. Format et contenu de la facture. Assurez-vous que vos factures électroniques respectent le format et le contenu requis par la réglementation. Avec la solution easyap, vous générez automatiquement vos factures électroniques conformément à ces exigences, en évitant les erreurs et en garantissant leur validité.
  2. Signature électronique. Les signatures électroniques sont essentielles pour valider les factures électroniques. Nos logiciels peuvent intégrer des fonctions de signature électronique, garantissant l'authenticité et l'intégrité des factures.
  3. Conservation et stockage. Vous devez conserver les factures électroniques pendant une période déterminée. Notre outil vous permet de gérer et de stocker vos factures électroniques conformément aux exigences légales.
  4. Transmission sûre. La transmission des factures électroniques doit être sécurisée et le logiciel easyap vous offre des méthodes de transmission sécurisées.
  5. Adaptation aux changements réglementaires. Les réglementations fiscales évoluent au fil du temps. Chez easyap, nous nous tenons au courant des dernières réglementations et nous nous adaptons rapidement aux nouvelles obligations fiscales.
  6. Efficacité et automatisation. Notre logiciel peut automatiser une grande partie du processus de facturation électronique, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les erreurs manuelles. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre activité tout en garantissant la conformité réglementaire.
  7. Audit et suiviEnfin, easyap offre des fonctions d'audit et de suivi qui vous permettent de suivre et de contrôler toutes les transactions de facturation électronique, facilitant ainsi la production de rapports et la conformité fiscale.

En bref, easyap peut être un excellent partenaire pour vous aider à vous conformer à la réglementation sur la facturation électronique en Espagne. Il simplifie l'ensemble du processus, réduit le risque d'erreurs et garantit la conformité.. Cela vous permet de vous concentrer sur votre activité et d'éviter les pénalités et les problèmes fiscaux potentiels. Nous vous proposons une démonstration ?

Augmenter la productivité de votre entreprise et optimiser vos processus de facturation

Vous avez encore des doutes ? Contactez-nous à l'adresse suivante

10 + 11 =